top of page

Parlez un langage compréhensible...

Dernière mise à jour : 13 janv.


Chaque profession possède un langage particulier, fait de termes techniques, d'emprunts à différentes langues étrangères ou d'acronymes.

Vous baignez dans ces termes au quotidien mais êtes-vous sûrs que ce soit le cas de votre interlocuteur ? Vous pensez peut-être renforcer votre image de professionnel alors que c'est souvent tout l'inverse, le charabia met le néophyte à distance et ce n'est pas l'objectif de la relation commerciale.

Restez simple et compréhensible...


Que diriez-vous, si je vous proposais le texte suivant ?


En tant que B2B sales, il est crucial pour scaler d’établir une relation solide et de confiance avec vos key accounts. Prendre le temps de l’écoute active pour mieux comprendre leurs problématiques et adapter votre pitch à leurs besoins. Une des façons de le faire consiste à programmer asap, après la phase initiale de cold calling, des check-ins réguliers, par mail, conf call visio ou en face to face avec vos executives pour recueillir leurs feedbacks. Il est également important de maintenir à jour votre CRM, pour garder les traces de vos interactions et faire le scoring et le nurturing de vos leads. Celà vous aidera dans votre organisation et pour prioritiser vos follow-ups, ainsi qu’à générer des insights dans votre pipeline. Quand on arrive au closing du deal avec votre prospect, il faut rester focus et proactif notamment pour traiter les objections, être capable de démontrer la valeur, penser au cross-selling et présenter un ROI avantageux à l’acheteur soucieux du TCO. Pour mettre les chances de votre côté, utilisez le SPIN Selling pour reformuler, closer et booster ainsi votre taux de conversion avant la deadline, vous pourrez alors faire partie des performeurs.


Et je suis sûr qu'on peut facilement en rajouter...

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page